Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog du Gâteau Se©
  • : Le Blog du Gâteau Se© résume toutes les parutions que j'ai pu commettre sous le pseudonyme de Prince de Lu. Des liens vers mes chroniques, live reports, interviews.
  • Contact

Bienvenue

Pour être au courant des publications de nouveaux articles  sur ce blog, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter. Ne croyez pas qu'elles seront très nombreuses, le temps manque toujours, surtout pour rédiger. Et pourtant il y a tellement de choses à discuter. Et j'espère que nous pourrons trouver ici un espace d'échange convivial à propos de musique, et uniquement de musique...

Rechercher

Liens



Retrouvez mes ventes sur le forum de VS

Archives

17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 18:00
     Annbjørg Lien

Aliens Alive
Northside / Grappa Musikkforlag, 2002



Pour changer quelque peu des albums pétaradants et malsains
, je tenais à vous parler de folk dans ces pages. Vous connaissez maintenant ma petite marotte pour la musique traditionnelle, car j'essaie de glisser quelques chroniques de nouveautés de temps en temps sur VS. Mais cette fois, je ne vais pas vous entretenir d'un album récent. Surtout pas de An Ancient Muse de Loreena Mc Kennitt, car la chronique est dans la base de VS et devrait sortir un jour (je l'espère). Non, je vais rembobiner quelque peu le fil des évènements...

J'étais dans le train, en partance pour un énième déplacement professionnel. Et très tôt le matin, je ne diffère pas des autres voyageurs fatigués par les transports quotidiens : j'ai le front collé à la vitre embuée avec un filet de bave à la commissure des lèvres (il était vraiment très tôt). Plutôt que de m'assassiner mes oreilles à peine éveillées, je me suis réécouté le premier album live de la norvégienne Annbjørg Lien. Et c'est là
que je me suis dit qu'il fallait absolument que je vous parle de ce concert enregistré en 2001, alors que la musique épousait avec une beauté inouïe les vieilles fermes en pierre qui s'éveillent dans un épais brouillard et les paysages vallonnés et grisonnants.

Annbjørg Lien est musicienne depuis son plus jeune âge et reconnue depuis longtemps en Norvège, Sa première apparition sur la chaîne nationale norvégienne NRK date de 1986 et son premier enregistrement de 1983. A la fin des années 80, elle est un des quatre membres du groupe Bukkene Bruse, et en parallèle sort des albums solo. Son talent l'amène à faire des participations à des albums prestigieux (dont Tears of Stone des Chieftains en 1997, s'il vous plaît). Instrumentiste renommée, elle est aussi réputée pour son jeu au violon classique qu'au fiddle (violon traditionnel scandinave) dont elle maîtrise plusieurs formes, même si le Hardanger reste son instrument de prédilection. Lors de l'enregistrement de Aliens Alive, Annbjørg Lien a 32 ans. Voila pour la petite histoire.

Quant à cet album... Saisissant, fabuleux, difficile de ne pas manquer de superlatifs concernant sa teneur. Après une introduction toute scandinave, "Loki" démarre porté par des samples envoûtants. Le folk résolument moderne de Annbjørg Lien prend toute sa dimension et toute sa splendeur en quelques minutes. Entourée de grands instrumentistes (dont le guitariste des suédois Väsen), la norvégienne fait vibrer son fiddle avec maestria. L'auditeur pénètre dans un univers de poésie et de douceur superbe. Et à chaque fois, je suis surpris et tiré de mes rêveries par les applaudissements du public en fin de morceaux. Puisé aussi bien dans ses albums que dans le répertoire traditionnel, chaque titre du live est tout simplement magique. Malgré une absence de voix dans ce spectable instrumental, ce live est un monument resplendissant de la beauté des odes scandinaves.

Le son ne déroge pas à l'ensemble. Il est excellent de netteté et de puissance retenue. Les basses vibrent doucereusement, les aigus sont impeccablement perceptibles. Rien n'est à redire et surtout pas l'interprétation absolument impeccable. Loin des approximations des groupes électriques, l'ensemble des musiciens livrent ici une partition parfaite qui sublime les titres. Cet album est une exception, même pour quelqu'un comme moi peu adepte des enregistrements en public.
La musique prend toute son essence en live, quand on la vit en concert, quand on s'imprègne des vibrations des morceaux au contact des musiciens. Mais ce Aliens Alive arrive à retranscrire en numérique l'atmosphère du concert, comme si on y était. Absolument indispensable!

Il est temps de terminer cette chronique comme elle a commencé : en parlant du dernier Loreena Mc Kennit. Déjà listée sur de nombreux albums, Annbjørg a enregistré le violon de "Penelope's Song" de An Ancient Muse. Si je n'ai pas réussi à vous donner envie de vous pencher sur ce live, peut-être que l'intérêt de la rouquine canadienne pour cette talentueuse norvégienne peut vous faire changer d'avis.

Tracklist (70:24)
01 - Rose (5:11)
02 - Loki (5:36)
03 - Origins: Tidr/Nordfjordhalling/Oainnahus/Homage/Phoenix (14:35)
04 - Water Lily (5:13)
05 - Morning Mood (0:31)
06 - Knepphalling (4:12)
07 - Larry Goes Log-Driving: Old Larry/The Log-Driver (5:30)
08 - Luseblus (5:02)
09 - Astra (5:12)
10 - Inoque (4:40)
11 - Aliens Alive: Wackidoo/Crusade/The Wild Winter (9:58)
12 - Fykerud's Farewell to America (4:44)

Site officiel: http://www.annbjorglien.com
Extraits audio sur le site de Grappa
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents