Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog du Gâteau Se©
  • : Le Blog du Gâteau Se© résume toutes les parutions que j'ai pu commettre sous le pseudonyme de Prince de Lu. Des liens vers mes chroniques, live reports, interviews.
  • Contact

Bienvenue

Pour être au courant des publications de nouveaux articles  sur ce blog, n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter. Ne croyez pas qu'elles seront très nombreuses, le temps manque toujours, surtout pour rédiger. Et pourtant il y a tellement de choses à discuter. Et j'espère que nous pourrons trouver ici un espace d'échange convivial à propos de musique, et uniquement de musique...

Rechercher

Liens



Retrouvez mes ventes sur le forum de VS

Archives

11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 12:00
     Triglav

When the Sun is rising above the Earth

CCP Records, 2006

A l'origine, cette chronique était prévue pour VS (j'allais la rédiger aujourd'hui). Et à la mention CCP Records, j'y suis allé assez confiant. Je connaissais déjà cet album mais je ne m'étais pas intéressé plus que ça à sa biographie jusqu'alors. Mais en commençant mes recherches pour la rédaction de la chronique, je suis tout de suite tombé sur la composition de Triglav: deux des trois membres sont le duo qui forme le groupe ukrainien Svarga (que je vous conseille au passage, j'en parlerai plus tard). Le côté "heathen" exalté par Triglav prend alors toute sa mesure quand le groupe annonce que le soleil se lève (la lumière vient donc de l'Est) ou dans le titre "...And the new Dawn is not for Everyone". Malgré ce penchant fâcheux, nous allons tout de même partir nous geler les valseuses dans une forêt ukrainienne pendant une nuit glacée. Avant de chausser les raquettes, je note dans un coin que CCP Records se met à distribuer des groupes ukrainiens, ce qui pourrait à l'avenir remonter le niveau faiblard du label autrichien.

Triglav est donc un groupe originaire de Kharkov, bastion ukrainien qui a vu la naissance de Drudkh/Hate Forest, Nokturnal Mortum et tous les projets associés, Dub Buk. Vu l'origine géographique du groupe, il n'est pas étonnant qu'ils pratiquent le pagan/folk, louant leurs ancêtres. Les morceaux sont toniques et le rythme reste soutenu avec des passages bien épiques sur fond de BAR lancée à pleine vitesse. Les morceaux plus ambiancés sont aussi au programme, je vous laisse juger du chant clair et des riffs plus lourds de "Full Moon". Si des riffs se démarquent remarquablement du reste, c'est aussi que de nombreux passages sont "sympas" sans plus. Mais la qualité globale reste au rendez-vous dans des compos oscillant entre cinq et onze minutes, pour un voyage de trois quarts d'heure dans les paysages enneigés. L'utilisation du synthé permet de relever un peu la sauce et d'insérer des nappes instrumentales plus grandioses. Et c'est aussi de là que vient le défaut de l'album.

When the Sun... est gravement handicapé par un son relativement indigeste, dû à l'omniprésence du clavier qui relègue tout le monde au second plan dès que l'idée d'appuyer sur une touche l'effleure. Les guitares, au son déjà grésillant, deviennent difficilement perceptibles lors des élans de synthé les plus Bal Sagothiens. Cet assemblage sonore est étonnant alors que When the Sun... a été enregistré au gros studio du coin, à savoir l'AudioAlchemia Studio. L'ex-Beat Studio (qui a vu passer Drukh, Nokturnal Mortum, Dub Buk, etc) ne propose peut-être pas un son effarant de puissance mais le résultat est normalement supérieur à ce qu'affiche Triglav. En attendant, si vous êtes allergiques aux claviers trop présents, vous allez passer un mauvais moment.

Hormis ce détail fort gênant, When the Sun... est un album très agréable à s'envoyer, composé de sept titres solides, d'élans de chant clair bien placés et bien faits ("Through a Battle of Life" superbe, avec son passage central de trompette), de passages glorieux et épiques. La production ratée fait aussi un peu rêver au potentiel de l'album réenregistré proprement. Ce n'est pas un opus essentiel, ni même majeur, même s'il aurait mérité un meilleur sort. En attendant, si vous aimez les groupes de l'Est, banco!

Tracklist (45:50)
1 - The Warrior Of Honour (7:22)
2 - When The Sun Is Rising Above The Earth (5:04)
3 - ...And The New Dawn Is Not For Everyone (5:32)
4 - Through A Battle Of Life (11:03)
5 - Battle Hymn (9:14)
6 - Echoes Of The Past Victories (1:30)
7 - Full Moon (6:03)
Partager cet article
Repost0

commentaires

nepenthes 18/12/2006 23:13

Une bonne surprise pour moi !
En ce moment, je suis pas mal versé dans le black de l'est, et je trouve que Triglav en est un fier représentant... peut-être pas le meilleur, mais ce n'est là que leur premier album... soyons indulgents envers les quelques défauts et attendons la suite avec impatience :D

Articles Récents